“Quelques gouttes suffisent pour polluer un fleuve”. Une minorité de personnes cherche constamment à diviser en poussant chacun à choisir un camp. C'est cette divison qui consume petit à petit notre société. Ce film a été écrit en juillet 2014 bien avant les sombres et dramatiques évènements qui ont frappé notre pays.

Notre premier court métrage s'attaque, toute proportion gardée, à une des bases du problème: les préjugés. La confiance en les uns et les autres doit rester une garantie fondamentale de notre société. Cela passe en partie par le dépassement des préjugés. Notre sensibilité nous a poussé vers les questions des origines mais nous n'oublions pas que le préjugé a multiples visages.

Nous souhaitons aussi montrer le rôle important des médias dans l’atmosphère sociale. En effet, ces clichés se perpétuent à travers les informations de certains journaux ou débats télévisés. En voulant gagner des parts de marché ces médias affolent les populations.

L'idée de pouvoir allier cinéma et engagement social nous est apparue suite au court métrage de Philippe Joubert «White is Bright» qui souhaite sensibiliser les personnes face à la montée de l'extrême droite. Nous avons aussi comme référence des films comme « Menace 2 Society » d'Allen Hughes, « Boyz N The Hood » de John Singleton ou « Mississippi Burning » d'Alan Parker.

L'objet de notre film est aussi d'être un support de sensibilisation pour les associations travaillant cette thématique : les collèges et les lycées, les écoles de polices et tous autres institutions souhaitant susciter la discussion sur ce sujet.

Nous terminerons par un proverbe Amérindien :

Un vieil Indien explique à son petit fils que chacun de nous a en lui deux loups qui se livrent bataille.

Le premier loup représente la sérénité, l'amour et la gentillesse. Le second loup représente la peur, l'avidité et la haine.

"Lequel des deux loups gagne?" demande l'enfant.

"Celui que l'on nourrit" répond le grand-père.

LE FILM COMMENCE MAINTENANT

 

 

Création de

l'association

 

 

Tournage

 

 

Projections

débats

 

 

Ecriture du

scénario

 

Casting,

Matériel,

Identification des lieux

 

 

Montage

JUILLET 2014

NOVEMBRE 2014

DÉCEMBRE A

MARS 2015

AVRIL 2015

MAI 2015

DEPUIS

NOVEMBRE 2015

PHOTOGRAPHIES DE TOURNAGE

La technologie a changé la façon dont nous prenons et dont nous regardons des photos, mais nous les prenons pour les mêmes raisons. Avec la technologie, nous prenons les photos pour les voir maintenant, les partager instantanément… Avec "Quelques Gouttes Suffisent", l’idée était de créer des photos sur lesquelles on pourrait retomber dans 5, 10 ans, et se souvenir du premier tournage des Compères. Le choix s’est donc porté sur des photos analogiques, les mêmes que nos grands-mères gardent, avec ce sentiment d’authenticité et de moment de vie réel, à travers chaque image.

 

— Alexandre Grden, photographe plateau sur "Quelques Gouttes Suffisent"

 

Crédit site internet & Crédits PHOTOS : Alexandre Grden

REVENIR EN HAUT DE LA PAGE.